Personnalité du mois: Christine York

1. Pourquoi avez-vous choisi la traductologie comme domaine ? J’en suis venue à la traductologie de manière indirecte. Après avoir travaillé dans l’industrie de cinéma documentaire pendant des années, j’ai commencé à accepter des contrats de traduction à la pige dans le domaine, quand mes enfants étaient petits. Après un certain temps, j’ai ressenti le besoin […]... Read More

Personnalité du mois: Stephen Slessor

Pourquoi avez-vous choisi la traductologie comme domaine? Ma carrière universitaire et professionnelle m’a souvent mené vers de nouvelles voies, et mon intérêt pour les langues et pour l’écriture en est la seule constante. J’ai enseigné l’espagnol, le français et l’anglais comme langues secondes au secondaire, au collège et à l’université. J’ai aussi été rédacteur et […]... Read More
Zarandona Juan Miguel

Personnalité du mois : Juan Miguel Zarandona

Pourquoi avez-vous choisi la traductologie comme domaine? Bien que je sois né en Guinée équatoriale, ancienne colonie espagnole située en Afrique, ma famille a déménagé à Valladolid, en Vieille-Castille, lorsque j’étais enfant. L’Université de Valladolid, fondée au Moyen-Âge, abrite une très ancienne faculté de sciences humaines et sociales (Facultad de Filosofía y Letras), où j’ai […]... Read More

Personnalité du mois : Rosemarie Fournier-Guillemette

Rosemarie Fournier-Guillemette, chargée de cours à l’UQAM Pourquoi avez-vous choisi la traductologie comme domaine ? J’ai découvert la traductologie dans un cours de baccalauréat offert par Lori Saint-Martin : « Questions de traduction littéraire ». Tout d’un coup, mes intérêts de recherche, que je n’arrivais pas jusqu’alors à rassembler autour d’un sujet, convergeaient : littérature, […]... Read More

Personnalité du mois : Denise Merkle

Pourquoi avez-vous choisi la traductologie comme domaine? Je crois que la traduction et la traductologie m’ont choisie jusqu’à un certain point. J’ai grandi à Toronto et étais enfant d’immigrants. La traduction faisait partie intégrante de notre quotidien. Après avoir amélioré ma maîtrise du français au premier cycle, j’ai fait des études de deuxième cycle en […]... Read More

Personnalité du mois : Isabelle Collombat

Pourquoi avez-vous choisi la traductologie comme domaine? En fait, j’ai d’abord choisi d’être traductrice avant de devenir traductologue. Ce qui m’anime comme traductrice est ce qui m’anime comme traductologue : la possibilité de satisfaire ma curiosité par la multitude de thèmes, de sujets et d’approches possibles. Discipline polymorphe, la traductologie autorise de captivantes incursions dans […]... Read More

Personnalité du mois : Georges Bastin

L’Association canadienne de traductologie est fière de démarrer aujourd’hui une nouvelle initiative : les portraits de membres. Cette série, qui sera mensuelle lors de la session d’automne et d’hiver cherche à faciliter les échanges entre membres, en permettant à tout le monde d’en découvrir plus sur des personnes qu’ils connaissent, ou d’élargir leur réseau. Pour […]... Read More